Entreprises

Pour toute demande d’occupation du domaine public (travaux, terrasse…), merci d’adresser votre demande auprès du service urbanisme par mél à urbanisme@vouille86.fr ou par voie postale à la mairie.

S’installer :

Vous venez de vous installer sur la commune ? Signalez-vous auprès du service communication de la mairie pour être référencé sur l’annuaire des commerçants, artisans et professionnels de santé de Vouillé.
Remplissez le formulaire en ligne ou adressez-le par voie postale à la mairie.
Fiche_renseignements_annuaire_pro_Vouille_2022

Annonce 1A : place de l’église, location local commercial : Pizza à  emporter/Restauration sur place. 

Les établissements ouverts au public (magasin, bureau, hôtel, autres) doivent être accessibles aux personnes handicapées.

Les établissements recevant du public (ERP) non conformes aux règles d’accessibilité doivent déposer des demandes d’autorisation de travaux ou de permis de construire de mise en conformité totale.

Cette obligation fait suite à la fin du dispositif d’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) le 31 mars 2019.
https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F32873

Fiche pratique

Débit de tabac : rémunération

Vérifié le 01 janvier 2022 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Un débitant de tabac est rémunéré au moyen d’une remise brute sur le prix de vente au détail des produits du tabac (cigarettes, cigares, cigarillos, tabac fine coupe destiné à rouler les cigarettes, etc.).

Un débitant de tabac est un commerçant qui vend au détail des produits du tabac (cigarettes, cigares, cigarillos, tabac fine coupe destiné à rouler les cigarettes, autres tabacs à fumer, tabacs à priser, et tabacs à mâcher).

Il peut exercer d’autres activités : café, restaurant, presse, etc.

Le chiffre d’affaires du débitant de tabac, appelé « CA tabac » correspond à la part de son CA total issue exclusivement de la vente de produits du tabac.

Ce CA tabac comprend, outre la rémunération du débitant, l’ensemble des droits et taxes à payer sur la vente au détail de produits du tabac.

Le débitant de tabac est rémunéré au moyen d’une remise brute accordée par les fournisseurs sur la vente des produits du tabac.

Le fournisseur retient un pourcentage du montant des livraisons de tous les produits de tabac (cigares, cigarillos, cigarettes, etc.).

Le taux de remise brute est de 10,04 % en France continentale.

 À noter

cette remise brute est constituée de la remise nette, du droit de licence et de la cotisation au RAVGDT.

Une remise nette de 8,10 % est accordée directement par le fournisseur sur la facture des livraisons de tabac.

 Exemple

Un cigare vendu 15 € est facturé 13,785 € soit 13,8 €, (8,10 % de 15 €) au débitant. Les 1,215 € restants sont versés par le fournisseur à l’administration qui prélève le droit de licence et la cotisation retraite.

Le droit de licence est prélevé par le fournisseur sur le tabac livré au débitant.

Il est perçu par le fournisseur au plus tard le 10 de chaque mois, sur la base d’une déclaration des quantités livrées au débitant au cours du mois précédent. Cette déclaration est transmise par voie électronique à l’administration.

En 2022, le droit de licence est de 1,78 % du « CA tabac ».

Le RAVGDT est un régime de retraite additionnel obligatoire.

Les cotisations des gérants de débits de tabac ordinaires sont égales à 1,594 % de la remise brute pour les produits du tabac.

Ces cotisations sont prélevées directement par l’administration sur le précompte versé par les fournisseurs sur le montant des livraisons.

 Attention :

les rachats de point et la cotisation individuelle ne sont pas autorisés.

Un débitant de tabac est un commerçant qui vend au détail des produits du tabac (cigarettes, cigares, cigarillos, tabac fine coupe destiné à rouler les cigarettes, autres tabacs à fumer, tabacs à priser, et tabacs à mâcher).

Il peut exercer d’autres activités : café, restaurant, presse, etc.

Le chiffre d’affaires du débitant de tabac, appelé « CA tabac » correspond à la part de son CA total issue exclusivement de la vente de produits du tabac.

Ce CA tabac comprend, outre la rémunération du débitant, l’ensemble des droits et taxes à payer sur la vente au détail de produits du tabac.

Le débitant de tabac est rémunéré au moyen d’une remise brute accordée par les fournisseurs sur la vente des produits du tabac.

Le fournisseur retient un pourcentage du montant des livraisons de tous les produits de tabac (cigares, cigarillos, cigarettes, etc.).

Le taux de remise brute est de 12,550 % en Corse.

 À noter

cette remise brute est constituée de la remise nette, du droit de licence et de la cotisation au RAVGDT.

Une remise nette de 10,125 % pour les produits du tabac est versée sur facture par le fournisseur.

 Exemple

Un cigare vendu 15 € est facturé 13,481 € soit 13,50 €, (10,125 % de 15 €) au débitant. Les 1,5 € restants sont versés par le fournisseur à l’administration qui prélève le droit de licence et la cotisation retraite.

Le droit de licence est prélevé par le fournisseur sur le tabac livré au débitant.

Il est perçu par le fournisseur au plus tard le 10 de chaque mois, sur la base d’une déclaration des quantités livrées au débitant au cours du mois précédent. Cette déclaration est transmise par voie électronique à l’administration.

Le taux du droit de licence en 2022 est de 2,225 % du « CA tabac ».

Le RAVGDT est un régime de retraite additionnel obligatoire.

Les cotisations des gérants de débits de tabac ordinaires sont égales à 1,594 % de la remise brute pour les produits du tabac.

Ces cotisations sont prélevées directement par l’administration sur le précompte versé par les fournisseurs sur le montant des livraisons.

 Attention :

les rachats de point et la cotisation individuelle ne sont pas autorisés.

Pour en savoir plus